dimanche 21 août 2016

Melissa Darnell : The clann tome 2 : Mortelle attirance


Au lendemain d’une étrange maladie, Savannah se réveille mi-sorcière comme sa mère, mi-vampire comme son père. Elle ne se reconnaît plus, ne se comprend plus. Ses amies non plus ne la comprennent plus. Mais le pire est ailleurs : elle est devenue un danger pour Tristan, le garçon qu’elle aime depuis l’enfance et qui appartient au puissant Clan des sorciers. On leur interdit de se revoir. Renoncer à leur amour ? Jamais. Savannah et Tristan sont des rebelles. Mais jusqu’où les entraînera leur désobéissance?…

Mon avis


Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1 j’ai voulu continuer cette trilogie.



Dans le tome 1 l’histoire est concentrée principalement concentrée sur Savannah et Tristan. Dans ce tome, l’histoire est plus approfondie notamment avec les meurtres. Les sorciers doivent faire face à une série de meurtres, les vampires sont accusés et une guerre entre les clans est imminente.



Savannah doit respecter sa promesse qu’elle a faite au conseil à la fin du tome un. Suite aux terribles événements du début de ce tome 2 elle décide de renoncer à son amour pour Tristan pour lui sauver la vie. De son côté Tristan doit faire face à ses responsabilités, il essaie de respecter la volonté de Savannah et de ne pas l’approcher mais il veut comprendre la raison de son éloignement. Ils vont devoir résister à une attirance chacun de leur côté.



J’ai beaucoup aimé retrouvé Savannah qui est un personnage que j’ai beaucoup aimé dans le premier tome. Elle continue la découverte de ses nouvelles capacités. Elle va devoir changer radicalement de style, ce qui va l’éloigner de ses amies. Elle change physiquement, son régime alimentaire également. Malgré cela je trouve qu’elle affronte tout ces changement avec beaucoup de courage.



Un tome deux qui est dans la même lignée que le tome un. J’ai hâte de découvrir la suite.



Kiera Cass : La sélection tome 5 : La Couronne


Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.

Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...

Mon avis



C’est avec un petit pincement au cœur que je chronique ce cinquième et dernier tome de La sélection. J’ai beaucoup aimé suivre America, Maxon puis leurs enfants. Cette saga qui peut être perçu comme prévisible et faible au niveau du contenu, est pour moi une série qui me tient beaucoup à cœur. C’est pour moi un véritable conte fée, un univers de royauté avec de belles robes et de jolies histoires d’amour.



J’ai eu un coup de cœur pour Eadlyn (comme dans le tome précédent). Son évolution dans les tomes qui la concerne se fait lentement et c’est selon moi plus logique. Elle a beaucoup de pressions sur les épaules et c’est normal qu’elle ne s’intéresse pas entièrement à la Sélection. Le moindre de ses faits et gestes sont surveillés et décortiqués, à la moindre faiblesse de sa part elle risque de tout perdre. C’est pour cette raison qu’elle peut se montrer froide et distante.



Tout comme le tome 4 je trouve ce tome 5 moins prévisible que la trilogie de base. Eadlyn a plusieurs prétendants et se pose beaucoup de questions. J’ai eu des doutes jusqu’à la fin.



L’auteur a voulu faire de ce tome le dernier de la série, ce qui est rendu ce tome peu approfondie selon moi. Il aurait été possible de diviser ce tome en deux. Ce qui aurait permit à l’auteur de plus approfondir par moment notamment pour la Sélection, je trouve par moment assez floue.



Malgré un tome 5 un peu superflu, j’ai beaucoup aimé retrouver Eadlyn et sa famille royale. J’ai également un petit pincement au cœur de quitter cet univers que j’apprécie énormément.

Amelia Kahaney : Les cœurs brisés


Sa vie a commencé quand son cœur s'est brisé.
Fille d'un magnat de l'immobilier, Anthem Fleet est une ballerine accomplie. Elle est promise à un avenir radieux avec son petit ami Will, également fils de l'aristocratie de Bedlam, ville ou le luxe ostentatoire contraste avec la misère des quartiers pauvres gangrenés par la puissante mafia du Syndicat. C'est à la croisée de ces deux mondes que la vie d'Anthem bascule, lorsqu'elle rencontre au cours d'une rave illicite le romantique et sulfureux Gavin. Anthem vit leur liaison comme un rêve éveillé, jusqu'à ce que Gavin soit kidnappé par le Syndicat... et qu'Anthem perde la vie.
La jeune fille se réveille alors dans un laboratoire clandestin avec un nouveau coeur bionique qui lui confère des capacités extraordinaires.

Mon avis



Je trouve que la couverture est magnifique, elle sobre, simple et principalement noire mais reflète beaucoup l’univers du livre. J’aime beaucoup

Avant tout chose je ne vous laisse pas dans le suspens jusqu'à la fin de ma chroniques. Ce livre a été un véritable coup de cœur dès la première ligne que j’ai lu. C’est la première fois qu’un coup de cœur pour un livre est si évident et si rapide.

Le seul point faible (même si ça reste pour moi un coup de cœur) c’est que certains rebondissements sont prévisibles. J’avais beaucoup de doutes pour la fin et je ne me suis pas trompé, j’ai anticipé le plus gros rebondissement du ce premier tome. Cependant la fin reste juste horrible qui me donne juste envie de me jeter sur le tome 2.

La raison principale de mon coup de cœur est l’héroïne. Anthem est une jeune héritière qui a toujours vécu tout en haut de sa tour dorée. Suite à certains événements elle va se rendre compte que ce qu’elle pensait être vraie est totalement faux. Elle va ouvrir les yeux sur ses parents et sur le monde qui l’entoure. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de son caractère durant ce premier tome, on l’a rencontre douce et gentille et va devenir forte et courageuse. J’ai hâte de la retrouver dans le tome 2.

Un véritable coup de cœur que je recommande absolument !


Mhairi McFarlane : Comme si c'était toi


Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…

Mon avis


J’ai eu envie de lire cette romance principalement pour le thème évoqué. Le harcèlement scolaire est très important pour moi et je trouve qu’on n’en parle pas encore assez.

Anna est une jeune femme qui a beaucoup souffert dans son adolescence. Elle n’était pas jolie et n’avait pas d’amis au lycée. Après ses études elle décide de changer et de perdre du poids. A trente ans c’est une jeune femme épanouie dans sa vie professionnelle et elle a trouvé de vrais amis qui l’aiment pour ce qu’elle est. Cependant du côté affectif c’est le calme plat. J’ai beaucoup aimé Anna je me suis beaucoup attaché à elle et j’ai adoré la suivre.

La fin est prévisible on sait déjà comment ils vont finir, cependant ce qu’ont veut savoir c’est comment ils vont en arriver la. L’histoire est assez lente (c’est la raison de l’épaisseur de ce livre) mais c’est justement la raison pour laquelle j’ai beaucoup ce livre. Tout se passe lentement ce qui rend l’histoire possible et réaliste. Malgré le manque de rebondissement, l’écriture de l’auteur rend notre lecture fluide et agréable je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Une jolie histoire d’amour avec des thèmes importants qui m’a fait passer un très bon moment.
 

Victor Dixen : Phobos


Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis 

Après avoir attendu que toute l’agitation autour de ce livre retombe un peu, j’ai eu envie de moi aussi avoir mon opinion sur ce livre.

L’histoire commence lors du départ des candidats, la sélection a déjà été faite et nos candidats sont sur le point de décoller pour Mars. J’ai trouvé le début un peu long. L’histoire a du mal à se mettre en place et c’est assez difficile selon moi de rentrer dans l’histoire. Cette longueur dure à peine une cinquantaine de pages, après j’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre. Le style de l’auteur rend notre lecture très addictive.

J’ai beaucoup aimé les différents points de vues, on suit principalement Léonor mais aussi les autres participantes et participants. En parallèle on découvre ce qui se passe sur Terre au sein du groupe Génésis, et on s’aperçoit que la vérité n’est pas toujours ce que l’on pense. Le petit problème est le nombre de personnages, surtout les candidats. J’ai eu par moment du mal à savoir qui est qui. Le petit conseil ce serait de faire une petite liste au début du livre avec le nom de chaque candidat ainsi que leur pays d’origine et leur fonction au sein du vaisseau.

J’ai beaucoup aimé les schémas explicatifs concernant le système technique du vaisseau. Ça m’a permis de mieux comprendre des choses plutôt compliqués selon moi.

Des rebondissements qui rythme la lecture et une histoire originale me donne envie de continuer cette trilogie, j’ai vraiment adoré !